Archives mensuelles : février 2011

Ce week-end, c’est la Fête du Livre de Bron

Lyonnais, Lyonnaises,

Amateurs de livres et de Littérature,

Ce week-end vous avez rendez-vous à Bron, à la 25ème fête de Livre. Alors déjà, si vous ne connaissez pas cet événement, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’un salon du Livre au sens classique du terme. Bien sur il y a une librairie et vous pourrez repartir avec quelques ouvrages sous le bras. Mais le but de cet événement est de promouvoir la littérature et ses auteurs.

Depuis 25 ans, la Fête du Livre de Bron est à la fois le témoin et la vitrine des œuvres les plus marquantes de la littérature française. A l’occasion de cette édition anniversaire, le festival proposera au public de revenir sur ces 25 années d’écritures contemporaines en présentant, sous des formes diverses  – lectures, débats, grands entretiens, bibliothèque idéale – les écrivains majeurs, les livres clés, les thématiques récurrentes et les principaux mouvements qui ont marqué ce quart de siècle. Entre bilan et perspective d’avenir, la 25ème édition de la Fête du Livre de Bron sera une fois de plus l’occasion de rencontrer de grands auteurs internationaux, des jeunes écrivains prometteurs, des voix singulières, des essayistes, mais aussi des poètes, des illustrateurs ou des auteurs de bande dessinée dans une volonté constante de découverte, de partage et de réflexion autour de la création et de la pensée.

Une cinquantaine d’écrivains français et étrangers seront reçus dont :

Christine Angot, Claude Arnaud, François Bégaudeau, François Bon, Yves Bonnefoy, Javier Cercas, Charles Dantzig, Mathias Enard, Philippe Forest, Régis Jauffret, Maylis de Kerangal, Patrick Lapeyre, Linda Lê, Jean-Claude Mourlevat, Sofi Oksanen, Olivia Rosenthal, Jean Rouaud, Will Self, Antoine Volodine…

La 1ère Fête du Livre a eu lieu les 22 et 23 mai 1987 à l’initiative de l’association Lire à Bron et de la Médiathèque. 25 ans plus tard les objectifs du projet restent les mêmes :

 Une manifestation littéraire de qualité, un lieu de réflexion, d’échanges et de débats ;

La rencontre avec des auteurs déjà reconnus mais aussi la découverte de nouveaux talents ou des auteurs moins médiatisés ;

Une grande librairie originale avec des libraires indépendants de la région ;

Une programmation à part entière pour le jeune public et les tout-petits.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site : http://www.fetedulivredebron.com/la-fete-du-livre-accueil

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Evénements

Je bloggue peu et alors ?

Et oui, c’est un constat que je fais depuis quelques temps et que j’assume complètement.

En fait, on m’a offert Delphine de Mme de Stael pour Noel. Deux tomes. En roman épistolaire. J’adore ce type de roman, mais il faut avouer que la lecture est un peu plus longue que celle d’un polar…

A la fin des 500 pages de ce premier tome, je fais une pause avant que la lassitude ne pointe son nez et viendrai prochainement vous en parler…

J’ai commencé hier soir à lire une biographie de Christian de Chergé, l’un des moines du monastère de Tibhirine, écrite par Christine Ray. Changement radical de style et d’ambiance par rapport à ma Delphine éprise d’un amour romantico-platonique pour le beau et ténébreux Léonce.  

J’en profite aussi pour vous faire partager l’une de mes résolutions par rapport à ce blog. Je me rends bien compte que si l’on veut « exister » sur la blogosphère il faut écrire régulièrement, voire très régulièrement. J’avais essayé de maintenir un rythme soutenu au début, mais je dois bien avouer que cela va à l’encontre de ma conception de la lecture. Si je me force à lire et à engloutir des ouvrages pour pouvoir faire mes deux ou trois articles par semaine, je suffoque ! Et tout le plaisir de la lecture s’envole.

Alors voilà, ce blog vivra à mon rythme de lecture et je ne le soumettrai pas à un rendement frénétique. Peut-être que cette sage résolution vient de l’ouvrage Trop Vite de Jean-Louis Servan-Schreiber lu entre Noel et le jour de l’an ? Sans aucun doute ! Cet ouvrage n’est pas véritablement de la littérature alors je ne vous en parlerai pas ici, mais je vous conseille de le lire. Son analyse du court-termisme de notre société sur tous les plans (économie, politique, personnelle…) est effrayante mais tellement réelle…

Pour toutes ces bonnes raisons aussi, je ne participerai pas aux Challenges qui fleurissent sur d’autres blog : je prends vraiment plaisir à lire ces articles et j’aimerais y participer. Mais j’aurais l’impression de prendre le départ d’une course que je ne peux pas suivre. Alors je pioche des idées ici ou là et j’admire tout ceux et celles qui parviennent à lire tout cela.

Alors oui je bloggue peu… et alors !!!!

6 Commentaires

Classé dans Et sinon...