Archives mensuelles : avril 2010

Beijing Coma – Ma Jian

Pour préparer un voyage, il me faut des livres, de la littérature.

Mars 2010 : Destination La Chine.

 Le livre de Ma Jian a été mon premier contact avec la culture chinoise. Alors, sans surprise, au début j’ai eu du mal. Beaucoup de personnages, de noms qui se ressemblent un peu, mais en fait pas du tout… Il m’a fallu également plusieurs pages pour comprendre que le narrateur, Dai Wei, était dans le coma. Une blessure par balle.

 Et c’est par ses souvenirs que nous revivons les jours et semaines qui ont précédé le 4 juin 1989.

Ma Jian dresse une critique sans équivoque de la dictature chinoise, en brossant le parcours de cet adolescent, prisonnier de son propre corps, qui mène une lutte acharnée pour la liberté.

Ces 900 pages me sont revenues en mémoire au moment de traverser cette place Tian’anmen, en touriste certes. Mais en touriste qui sait.

 A propose de l’auteur

 Né en 1953, Ma Jian a quitté Beijing en 1987 et vit aujourd’hui à Londres. Il a publié quatre romans en France, dont Chemins de poussière rouge et Nouilles chinoises. Incontournable, il est selon le prix Nobel Gao Xingjian, « l’une des voix les plus importantes et les plus courageuses de la littérature chinoise contemporaine ».

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Coups de coeur, Littérature chinoise